Les clés du bien-être au travail : concilier contraintes et possibilités

Agence spécialisée dans le bien-être,  massages, sophrologie etc…les propositions ne manquent pas et le risque de se perdre dans toutes ces offres est réel.

Qu’est-ce que le bien-être au travail ? Est-il possible ?

Peut-on définir le bien-être au travail ?

Il n’existe pas de définition « officielle », chacun  va donc se constituer son propre programme. En outre, certains diront que la définition même du travail qui consiste à produire un effort physique ou intellectuel en contrepartie d’une rémunération, est incompatible avec la notion de bien-être.

Essayons néanmoins, de coordonner certains paramètres importants afin de créer un climat de bien-être partagé.

Il faut vérifier les aptitudes de chacun :

L’employeur ou le manager doit donc le plus tôt possible  vérifier que chacun des collaborateurs a les aptitudes nécessaires au poste. Il est également important de vérifier que le poste proposé correspond aux attentes. Pour cela, un seul moyen : les entretiens individuels aussi souvent que la situation l’exige.

A défaut,  le risque est grand de voir arriver le cortège de petits maux puis les absences de plus en plus fréquentes. Par conséquent, il faut veiller a la bonne harmonie : C’est le parfait équilibre entre les aptitudes du salarié et ses attentes. De ce fait, Le Graal serait que les aptitudes validées correspondent aux besoins et aspirations de chacun.

Mais, la bonne harmonie c’est aussi la bienveillance de chacun envers l’autre. Elle se fait naturellement si le climat est bon et les salariés y participent grandement.

Pour ne citer qu’un exemple vécu : Bertrand a mal au cou le lundi et le mercredi Nathalie  lui apporte un coussin massant.

Enfin, le bien-être au travail est a concilier avec les contraintes et possibilités du milieu :

Par exemple, Il y a moyen de se faire aider par les centres de médecine du travail. Ils proposent gratuitement des prestations d’évaluation du milieu de travail :

·    modifier un éclairage

·    vérifier la température adéquate en fonction du métier exercé

·    aider à rédiger le document unique

Ces évaluations peuvent être réalisées en impliquant un membre de l’équipe.

Pour finir pas de bien-être sans sentiment d’appartenance :

Le sentiment d’appartenance à une entreprise est très important dans l’épanouissement au travail.

Chacun a besoin de ressentir qu’il est utile dans l’organisation.  Puis que son travail apporte une pierre à la construction et au développement de la société.

Alors oui je pense que nous sommes tous conscients du fait que le bien-être au travail contribue de manière significative à l’amélioration des performances de l’entreprise.

Il est donc nécessaire et chacun peut y contribuer à son niveau.

Corinne Le Strat

Dirigeante Ad-Viseo

smile

2017-03-08T10:18:16+00:00