Plateformes communautaires et réseaux sociaux

En quoi les plateformes communautaires des marques sont une alternative aux réseaux sociaux classiques ?

Plateformes communautaires

Plateformes communautaires : la fin des réseaux sociaux ?

L’arrivée massive des plateformes communautaires des marques signe-t-elle le glas pour les réseaux sociaux ?

Qu’adviendrait-il de Facebook, Twitter ou Instagram si toutes les entreprises décidaient de créer leurs propres plateformes communautaires ? Les clients pourraient-ils continuer à discuter et à échanger avec leur marque ?

Alors qu’en 2016, plus de 2 milliards d’individus utilisaient les réseaux sociaux, aujourd’hui, de nombreuses entreprises développent leurs propres plateformes communautaires. Et les secteurs dont elles font parties sont nombreux et variés : bricolage, téléphonie, loisirs, habillement, informatique… Les internautes s’y rendent en nombre, sans pour autant délaisser les réseaux traditionnels où les marques sont toujours présentes.

Mais pourquoi les marques créent-elles leurs propres plateformes communautaires alors qu’elles communiquent déjà avec les consommateurs à travers d’autres canaux ?

Une des principales raisons est sans doute la volonté de mieux contrôler leur support de diffusion. En effet, sur les réseaux sociaux, les marques ne sont pas totalement libres. La personnalisation de la page est limitée, le contenu contrôlé…  D’un point de vue marketing, il est également difficile pour l’entreprise de collecter les données de ses followers ou fans. En effet, les réseaux sociaux donnent des statistiques peu détaillées et offrent dans une certaine mesure, une sécurité aux internautes en ne diffusant pas toutes leurs données.

En créant leur propre plateforme, les entreprises peuvent fédérer des individus avec les mêmes intérêts, tout en diffusant le contenu qu’elle souhaite. Elles peuvent également faire passer un message plus fort, en impliquant d’avantage les utilisateurs. Moins de contraintes et plus de facilités à obtenir des informations.  C’est un véritable atout pour une société.

Quant aux utilisateurs, ils peuvent échanger, débattre et s’entraider plus facilement. Les internautes sont réunis autour d’un même intérêt  et la marque peut plus facilement intervenir pour apporter un complément d’informations ou pour alimenter les discussions.

Chacun peut donc y trouver son compte, que ce soient les consommateurs ou les entreprises.

On peut donc se poser la question suivante : ces nouvelles plateformes, remplaceront-elles prochainement les réseaux sociaux ou sont-elles un outil complémentaire au renforcement du lien entre la marque et le consommateur ?

Sandy.d

2016-12-16T18:47:29+00:00