Télévendeur moderne : Une génération de cols rayés !

Ouvrier de la prospection téléphonique

 En 1850, Taylor compartimente et décompose le travail pour une meilleure productivité. Le télévendeur des années 90 était un descendant direct du Taylorisme.

Aujourd’hui, alors que la protection des salariés fait débat et que le stress est en voie de devenir chronique, le nouveau mot d’ordre est à la synthèse, au sens et au bien être des anciens cols bleus.

Nous sommes une génération de cols rayés !télévendeur moderne

Les faiseurs ont à nouveau le droit de penser.

Dans un centre d’appels, le cahier des charges pour un commercial est lourd. Il doit en effet intégrer de nombreuses données afférentes à l’opération et respecter le cadre qui lui est donné. Il doit également connaître les techniques commerciales et s’adapter à tous les nouveaux outils.

Auparavant, il lui était demandé de penser…mais pas trop ! Et cela, dans un contexte souvent stressant (réclamations en back office de réception d’appels, refus répétés en téléprospection).

Télévendeur 2016

Aujourd’hui, le commercial est véritablement acteur et il est au centre de la réalité opérationnelle. Offrir la possibilité au télévendeur de donner ses ressentis et écouter avec bienveillance ses propositions  permet de nourrir la stratégie marketing. La stratégie est alors calée à la réalité du terrain. De fait, nous gagnons tous du temps et sommes plus productifs pour nos clients.

Le rapport d’égal à égal qui est développé, booste la relation de confiance et permet au télévendeur de rester motivé et impliqué dans sa tâche.

Chez Ad-Viseo, nous travaillons à donner du sens au travail de chacun. C’est une des valeurs fortes de l’entreprise.

L’expérience nous a montré que donner l’ordre de faire ou de dire nécessite une répétition permanente de l’encadrant et l’épuisement de tous.

En revanche, prendre le temps d’expliquer le pourquoi en complément du comment permet au télévendeur d’élargir ses possibles. Il peut ainsi se responsabiliser et renforcer son objectif.

Mon intitulé de poste à changé : de manager plateau, je suis devenue responsable qualité, tout un programme !

Changer nos fonctionnements demande à tous une créativité supplémentaire. Il s’agit de devenir plus intelligents ensemble : quel bonheur au travail !

Claude S.

Responsable Qualité Ad-Viseo

2017-01-09T11:11:53+00:00